Les Perceptions Culturelles

Je voudrais parler de mes observations sur la vie en France et en Indonesie et expliquer pourquoi le fait d’avoir vecu un an en Indonesie m’a aidé a mieux comprendre le comportement des Parisiens.

Les Parisiens courent dans le metro, sont vite agressifs et s’enervent facilement. Par contre, les Indonesiens sont toujours des modeles de politesse et restent souriants en (presque) toutes circonstances. Les complications de la vie quotidienne sont acceptees comme inevitables et ne provoquent pas de colere. Ce n’est pas convenable de critiquer son prochain, la critique est mal vue et mal recue. Cette absence d’esprit critique suggere une contribution de la resignation et n’est que partiellement due aux conditions economiques. A mon avie, cette mentalité augmente aussi ces conditions economiques.

Je realise qu’on ne peut pas comparer une culture a une autre par des generalites mais il est parfois difficile de les eviter; en fait le terme “culture” est, lui-meme, une generalité. Bien sur tous les Indonesiens ne sont pas paresseux et tous les Parisiens ne sont pas “stressés”. Mais, lorsqu’on a l’occasion de vivre dans un certain milieu et de se conformer aux usages et habitudes locales de cette societe, on s’apercoit que certaines de ces coutumes sont considerees comme un trait specifique par une autre societe. Une analyse plus approfondie mêne a la notion de “caracteres nationaux”. Si on interroge un nombre de personnes qui ont voyagé dans le Metro Parisien et dans un “Angkot” a Sumatra, la similarité des remarques et observations conduit naturellement a une generalisation.

C’est a Paris que j’ai decouvert et apprecie l’aspect positif de la culture de la critique. C’est regrettable, bien sur, de voir la tension arterielle monter a cause de problemes auxquels on a, peut-etre, donné une importance exagerée, mais cette reaction est associée a la volonté de faire face a ces problemes et de les resoudre. De ce point de vue, l’apparente (ou reelle?) indifference de l’Indonesien aux vicissitudes de la vie quotidienne suggere une sorte de resignation qui tend a faire accepter les problemes comme inevitables et insolubles.

Quel est le comportement a choisir? Il n’y a probablement pas de réponse valide car le comportement de l’individu est conformé a celui de la societé dans laquelle il a evolué, de ses lois, ses coutumes, ses religions, son environnement etc, etc…

Lorsqu’un individu est introduit dans une societé de differente culture, l’assimilation est tres souvent achevée en une ou deux generations. Cette assimilation est probablement catalysée par le desir  “d’appartenance”.

En depit des differences caracteristiques separant les deux cultures ,je pense qu’ on peut detecter dans chacune un desir d’ameliorer  ses structures sociales et un certain sens de l’esthetique revelé par ses industries et ses arts.

One thought on “Les Perceptions Culturelles

  1. Pingback: Finissez cette citation: « Bien entendu, il y a encore un gouffre béant entre ce que nous savons actuellement et la compréhension réelle… » « Neuroanthropology

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s