Finissez cette citation : « Comment s’effectue cette mise en mémoire culturelle ? La rèponse… »

Finissez cette citation :

« Comment s’effectue cette mise en mémoire culturelle ? La rèponse… »

How would you complete the following unfinished quote?

“How does this cultural memory work ? The answer…”

La phrase incomplète d’aujourd’hui vient de la page 372 du livre L’Homme Neuronal écrit par Professeur Jean-Pierre Changeux et publié en 1983 par Fayard. Son chapitre, Épigenèse, et le section sur l’empreinte culturelle est un important contribution a la connaissance de l’homme parmi la neuroanthropologie. Déjà en 1983, Changeux a compris :

« Le paradoxe d’un accroissement de complexité cérébrale à stock de gènes constant trouve enfin un début d’explication. D’une part, des mutations ou remaniements chromosomiques discrets portant sur des gènes de communication embryonnaire peuvent rendre compte simplement de l’accroissement du nombre de neurones corticaux, de la poussée de branches additionnelles axonales et dendritiques. L’intervention d’une épigenèse active par stabilisation sélective introduit une diversité nouvelle dans une organisation qui, sans cela, deviendrait redondante. Une ouverture sur le monde extérieur compense le relâchement d’un déterminisme purement interne. L’interaction avec l’environnement contribue désormais au déploiement d’une organisation neurale toujours plus complexe en dépit d’une mince évolution du patrimoine génétique. Cette structuration sélective de l’encéphale par l’environnement se renouvelle à chaque génération. Elle s’effectue dans des délais exceptionnellement brefs par rapport aux temps géologiques au cours desquels le génome évolue. L’épigenèse par stabilisation sélective économise du temps. Le darwinisme des synapses prend le relais du darwinisme des gènes. » Pages 358-59.

“We are within striking distance of an explanation for the paradox of an increase in cerebral complexity with a constant set of genes. One proposal invokes mutations or chromosomal reorganization affecting embryonic communication genes, for this could quite simply account for the increase in the number of cortical neurons and the proliferation of axonal and dendritic branches. An active epigenetic process of selective stabilization introduces new diversity in an organization that would otherwise become redundant. An opening to the outside world compensates for this relaxation of a purely internal determinism. Interactions with the environment contribute to the formation of a more and more complex neural organization, despite the meager evolution of the genetic inheritance. Each generation renews this selective shaping of the brain by the environment. It is accomplished very rapidly compared with the geological time scale of the genome’s evolution. Epigenesis by selective stabilization saves time. The Darwinism of synapses replaces the Darwinism of genes.”

Changeux était un étudiant de Jacques Monod qui a écrit Le Hasard et la Nécessité (1970), une livre qui était une inspiration pour plusieurs générations de chercheurs dans les sciences. Monod, un médecin et biochimiste français, né a Paris (1910-1976), a gagner le prix Nobel de physiologie et de médecine en 1965 avec François Jacob et A. Lwoff, pour ses travaux de biochimie et de génétique. J’aurais beaucoup aimé de vous offrir une phrase à finir qui vient du livre de Monod, mais je l’avais lu seulement une fois quand je l’ai emprunté pendant un voyage en France en 2003.

Pour lire plus sur le travail de Changeux vous pourriez cliquer sur les sites suivants :
Les Fondations Françaises de la Neuroanthropologie
Changeux & Edelman
Art and Emotions

Pour lire les autres postes en Français sur neuroanthropology.net, vous pouvez cliquer sur les sites suivants :
Les Perceptions Culturelles
Le Brésil au XIXème et XXIème siècle
Finissez Cette Citation incomplète de Derek Denton

Pour regarder « Complete this quote » d’autres semaines, vous pouvez cliquer sur les sites suivants :
« Bien entendu, il y a encore un gouffre béant entre ce que nous savons actuellement et la compréhension réelle… »
“Before any attempt is made to hypnotize a Subject for the first time it is highly desirable that the Hypnotist…”
“In a small, dark room at the lab of a large university hospital…”



“…the theories, technologies and findings of molecular biology, evolutionary developmental biology, neuroscience, cognitive psychology, linguistics and anthropology can be productively combined to…”


“If a meme is to dominate the attention of a human brain, it…”
“Shaped like a little like a loaf of French country bread, our brain is…”
“There is no scientific study more vital to man than…”
“You have brains in your head, you have…”

Repondez nous en bas et finissez cette citation :

« Comment s’effectue cette mise en mémoire culturelle ? La rèponse… »

Reply below and let us know ho you would complete this quote:

“How does this cultural memory work ? The answer…”

11 thoughts on “Finissez cette citation : « Comment s’effectue cette mise en mémoire culturelle ? La rèponse… »

  1. “…is that it doesn’t. Every act of memory is an act of imagination, & every act of cultural memory is influenced by a system directive that turns the act of remembering into a creative process shaped by the needs of the present. Collectively we fail repeatedly at producing anything more than a story guided by our own agendas.”

  2. se trouve dans l’interaction de l’humain avec ses semblables et son environnement, dans sa recherche de sens et d’intelligibilité, dans son processus de prise de décision au quotidien.

    ?

  3. Nous n’en savons rien, nous espérons le savoir bientôt, et nous pensons que la réponse sera un peu plus complexe que la théorie de Lamarck.

  4. Pingback: Complete this quote: “The convergence of neurology and cross-cultural research provides…” « Neuroanthropology

  5. Pingback: Complete this quote: “There is considerable debate surrounding the issue of…” « Neuroanthropology

    • “La réponse dépasse largement les objectifs de ce livre: elle touche
      au domaine fascinant mais encore trop peu exploré des liens qui
      unissent les neurosciences à l’anthropologie sociale et à l’ethnologie.”
      Jean-Pierre Changeux, L’homme Neuronal, (1983:372)

  6. Pingback: Complete this quote: “Cultures encode proprieties by…” « Neuroanthropology

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s